top of page

Comment entretenir son jardin au printemps ?

Dernière mise à jour : 22 mars 2023

De début mars à fin mai, le sol se réchauffe progressivement et les heures d’ensoleillement augmentent grâce à l’allongement de la durée du jour. La végétation redémarre après une période de repos (pour les plantes caduques) ou de semi-repos (pour les plantes persistantes). De nombreuses plantes fleurissent à cette période, parmi lesquelles les arbustes printaniers, une grande partie des bulbes, les premières vivaces.

Entre le début du printemps et la fin, les travaux d’entretien du jardin au printemps s’échelonnent en fonction de la pluviométrie et du réchauffement général.


Entretien jardin printemps

Entretenir son jardin au printemps | Hush Garden

  • L’arrosage est nécessaire quand le temps est sec, il s’effectue en prenant en compte les besoins de chaque espèce.

  • Le paillage des massifs et du pied des haies avec des matières organiques enrichit le sol, conserve l’humidité et empêche les adventices de pousser. Il est regarni chaque printemps car une partie s’est décomposée pendant l’hiver.

  • L’épandage de purins végétaux fertilisants et préventifs contre les maladies aide la reprise des plantes en augmentant leurs défenses immunitaires.

  • Le roulage de la pelouse est utile pour rechausser les brins d’herbe soulevés par le gel, et le terreautage améliore la qualité du sol. Plus tard dans la saison, cet entretien sera suivi par une scarification et un regarnissage des zones mitées (quand le sol sera vraiment réchauffé et hors période pluvieuse).

  • Les tontes recommencent.

  • La saison est propice aux plantations et aux semis de tout ordres, aux bouturages herbacés (vivaces et tiges souples des arbustes) mais aussi aux divisions des plantes vivaces dans les massifs. Ces divisions permettent d’aérer et de régénérer les touffes pour une meilleure croissance.

  • La taille sur les arbustes à floraison estivale se fait en tout début de saison, de la mi-février à la mi-mars selon les régions.

  • Les dernières tailles se pratiquent en mars sur les rosiers et fruitiers.

  • La taille sur les plantes persistantes en topiaires ou en haies régulières a lieu après la première pousse.

  • La taille des vivaces caduques dont on a laissé le feuillage en hiver, et celle des graminées caduques s’effectue aussi en mars. Les vivaces persistantes sont également nettoyées de leurs feuilles abîmées.

  • La taille sur les arbustes printaniers s’effectue de suite après la fanaison.

  • Le nettoyage des revêtements de sol élimine la mousse qui s’est développée en hiver pour éviter les glissades.

  • Les palissages sont vérifiés et refaits si nécessaire, les tuteurages également pour desserrer les liens par exemple autour des troncs des arbres et arbustes.

  • Tout au long de la saison, la suppression des fleurs fanées est utile, en particulier sur les bulbes (sans toucher au feuillage).

  • Les traitements contre les maladies et parasites commencent, si l’on prend cette option pour gérer le jardin.

  • L’installation de nichoirs et abris à insectes en plusieurs endroits du jardin permet de passer à un mode de gestion écologique et de compter de plus en plus sur l’aide de la nature au fil des années.




Source : UNEP

Comentários


bottom of page